Normes sociales
Emploi
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    Englobant diverses cultures, langues et disciplines fonctionnelles, IAMGOLD est une communauté mondiale où des milliers d’employés poursuivent des objectifs communs et adhèrent à des valeurs communes.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
Le périmètre de l’enjeu comprend tous les sites gérés par IAMGOLD.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Cet enjeu s’applique spécifiquement aux employés et aux entrepreneurs directement embauchés par IAMGOLD.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Chez IAMGOLD, attirer, recruter et sélectionner le bon talent est essentiel au maintien de notre succès et au soutien de notre culture : donner le pouvoir d'agir pour atteindre une performance extraordinaire. La norme en matière d'acquisition et de sélection du talent définit les normes minimales permettant d'assurer que le meilleur talent et le mieux qualifié est recruté parmi toutes les possibilités d'embauche et que le processus de recrutement est impartial et non discriminatoire.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

L'objectif de cette politique est de définir les exigences minimales auxquelles l’entreprise, les employés et les représentants des ressources humaines (« RH ») doivent se conformer afin d'attirer le talent qualifié, et de sélectionner et recruter des candidats à l’embauche. Chez IAMGOLD, nos gens sont notre principal atout : l’engagement et la satisfaction de nos employés sont fondamentaux à notre réussite. La Société s’est engagée à maintenir un milieu de travail stimulant où la compétence et le rendement sont reconnus et exempt de toute forme de discrimination contraire à la loi ou fondée sur les rapports personnels.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

Chez IAMGOLD, la vaste thématique de l’emploi est gérée de façon exhaustive par la mise en place de politiques, de normes, de codes et de plans catégorisés qui communiquent les attentes minimales de l’entreprise de façon à favoriser la conformité. Le Service des ressources humaines de l’entreprise gère le processus d’embauche de nouveaux employés, de façon à appuyer la stratégie d’affaires. Le guide de l'employé explique les politiques et pratiques aux niveaux employés.

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

Les employés doivent faire l’objet d’une évaluation annuelle du rendement avec leur gestionnaire, encadrée par le Service des RH. Des entrevues de départ sont également effectuées pour obtenir des renseignements. Aucun changement important n’a été effectué dans la fonction des RH en 2017.

401-1 Recrutement de nouveaux employés et rotation du personnel DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le nombre total d’employés et le taux de recrutement de nouveaux employés au cours de la période de reporting, par groupe d’âge, genre et région :
i. moins de 30 ans (A) 70 111 120 17 25
ii. de 30 à 50 ans (B) 32 77 77 17 10
iii. plus de 50 ans (C) 3 8 20 2 8
iv. Nombre total d’employés se joignant à l’entreprise (= A+B+C) 105 196 217 36 43
v. Nouvelles embauches – hommes 68 159 182 21 33
vi. Nouvelles embauches – femmes 37 37 35 15 10
b. Le nombre total d’employés et le taux de rotation du personnel au cours de la période de reporting, par groupe d’âge, genre et région :
i. moins de 30 ans (A) 57 73 114 12 14
ii. de 30 à 50 ans (B) 37 67 84 10 7
iii. plus de 50 ans (C) 14 18 33 6 9
iv. Nombre total d’employés quittant l’entreprise (= A+B+C) 108 158 231 28 30
v. Taux de rotation – hommes 78 127 205 15 23
vi. Taux de rotation – femmes 30 31 26 13 7
401-2 Avantages accordés aux salariés à temps plein et non aux employés temporaires ou à temps partiel DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Les avantages standard accordés aux employés à temps plein de l’organisation et non aux employés temporaires ou à temps partiel, par sites d’activité importants. Il s’agit notamment et au minimum :
i. de l’assurance-vie Oui Oui Oui Oui S. o.
ii. des soins de santé Oui Oui Oui Oui S. o.
iii. de la prise en charge du handicap et de l’invalidité Oui Oui Oui Oui S. o.
iv. du congé parental Oui Oui Oui Oui S. o.
v. de la retraite professionnelle Oui Oui Oui Oui S. o.
vi. de l’actionnariat salarié Oui Oui Oui Oui S. o.
vii. autres S. o. S. o. S. o. S. o. S. o.
b. La définition utilisée pour les « principaux sites d’activité ». Sites d’exploitation et siège social
401-3 Congé parental DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le nombre total d’employés ayant eu droit à un congé parental, par genre Hommes : 1 013
Femmes  : 262
Hommes : 2 087
Femmes  : 262
Hommes : 630
Femmes  : 66
Hommes : 83
Femmes  : 64
Hommes : Non disponible
Femmes  : Non disponible
b. Le nombre total d’employés ayant pris un congé parental, par genre Hommes : 58
Femmes  : 10
Hommes : 159
Femmes  : 26
Hommes : 34
Femmes  : 6
Hommes : 0
Femmes  : 0
Hommes : Non disponible
Femmes  : Non disponible
c. Le nombre total d’employés ayant repris le travail au cours de la période de reporting au terme d’un congé parental, par genre Hommes : 58
Femmes  : 9
Hommes : 159
Femmes  : 22
Hommes : 27
(3 encore en congé parental)
Femmes  : 1
(5 encore en congé parental)
Hommes : Sans objet – aucun employé en congé parental
Femmes  : Sans objet – aucun employé en congé parental
Hommes : Non disponible
Femmes  : Non disponible
d. Le nombre total d’employés ayant repris le travail au terme d’un congé parental et qui étaient toujours employés 12 mois après leur reprise du travail, par genre Hommes : 58
Femmes  : 8
Hommes : 159
Femmes  : 22
Hommes : 35
Femmes  : 5
Hommes : Sans objet – aucun employé en congé parental
Femmes  : Sans objet – aucun employé en congé parental
Hommes : Non disponible
Femmes  : Non disponible
e. Les taux de reprise du travail et de rétention des employés ayant pris un congé parental, par genre Hommes : 
Taux de reprise du travail 100 %
Taux de rétention 100 %
Femmes  :
Taux de reprise du travail 90 %
Taux de rétention 89 %
Hommes : 100 %
Femmes  : 100 %
Hommes :
Taux de reprise du travail 100 %
Taux de rétention 100 %
Femmes  :
Taux de reprise du travail 90 %
Taux de rétention 89 %
Hommes : Sans objet – aucun employé en congé parental
Femmes : Sans objet – aucun employé en congé parental
Hommes : Non disponible
Femmes  : Non disponible
Relations employés/direction
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    Les lois et réglementations du travail varient considérablement d’un pays à l’autre. Puisqu’IAMGOLD détient des exploitations à l’échelle mondiale, il est important qu’elle s’assure de se conformer aux codes du travail locaux.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD s’efforce de veiller à la conformité de toutes ses exploitations aux codes du travail locaux.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Cet enjeu se limite aux territoires où IAMGOLD exerce ses activités.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Toutes les exploitations d’IAMGOLD respectent les codes du travail locaux et se conforment à la législation nationale, le cas échéant. Les conditions de travail et autres avantages sociaux négociés sont aussi définis dans les conventions collectives.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

Il est important qu’IAMGOLD respecte les droits de mouvements syndiqués.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

Voir ci-dessus.

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

Aucune activité d’audit ou vérification externe ou interne n’a eu lieu en 2017.

402-1 Périodes minimales de préavis pour les modifications opérationnelles DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le nombre minimal de semaines de préavis généralement fourni aux employés et à leurs représentants avant la mise en œuvre de modifications opérationnelles significatives pouvant les toucher considérablement 2 à 3 semaines 4 semaines 2 semaines 2 semainess Cela dépend de la législation locale : entre 2 et 4 semaines.
b. Pour les organisations disposant d’accords de négociation collective, communiquer si la période de préavis et les dispositions de consultation et de négociation sont précisées dans les accords de négociation collective Oui Non disponible Oui Non disponible Non disponible
MM4 Nombre de grèves et de lock-outs de plus d’une semaine, par pays DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
Nombre de grèves et de lock-outs de plus d’une semaine, par pays 0 0 0 0 0
Santé et sécurité au travail
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    La santé et sécurité au travail est importante, puisque les risques importants peuvent donner lieu à des conséquences graves pour les parties prenantes d’IAMGOLD, tant à l’interne (employés et entrepreneurs d’IMG) et à l'externe (communautés hôtes, gouvernement, actionnaires), s’ils ne sont pas gérés efficacement.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
Des impacts liés à la santé et sécurité peuvent se produire à tout moment et n’importe où aux exploitations d’IAMGOLD.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. La fonction de SS est décentralisée aux sites et aux fonctions. Le Service de SS du siège social gère la performance globale en SS, mais chaque site a la responsabilité de gérer sa performance locale en SS, conformément aux normes et aux procédures d’IMG. Des ressources financières sont allouées au niveau du siège social pour soutenir les sites, et des professionnels en SS sont établis à chacun de nos sites.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Le programme de santé et sécurité adopte une approche basée sur les risques et est guidé par la vision Zéro Incident. Tous les risques importants en santé et sécurité (SS) sont documentés dans les registres de risques de chacun de nos sites et de nos services, qui sont ensuite consolidés par le chef de l'exploitation pour former le registre des risques de l’entreprise. Une fois les risques identifiés, des contrôles de prévention et d’atténuation sont mis en place pour les gérer, s’ils ne peuvent pas d’abord être éliminés. Des audits et des inspections sont effectués pour assurer le maintien et la performance de ces contrôles.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

IAMGOLD a comme vision d’être le chef de file de l’industrie minière en offrant un milieu de travail sécuritaire, sain et sans blessure. Nos gens ont le pouvoir d’agir et s’engagent à adhérer à la vision Zéro Incident.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives
  • Rapport mensuel et statistiques sur la performance en SS (indicateurs de prévention et de résultats) : un processus systématique de rapport de la performance utilisé par tous les sites d’IMG
  • Procédure de rapport et de distribution lors d'un incident important (RII), qui comprend le partage des leçons tirées
  • Programme Mind Body Achievement (MBA) : un programme basé sur le comportement visant à réduire, à signaler et à éliminer les situations et conditions à risque et à encourager et à améliorer le leadership en sécurité parmi les travailleurs
  • IAMTRAVELLING : une initiative de sécurité en voyage pour informer et protéger les voyageurs d’affaires et les employés expatriés voyant à l’étranger
  • VDMD : le programme Vers le développement minier durable (VMDM) de l’Association minière du Canada (AMC), qui fait un suivi des initiatives en santé et sécurité, ainsi que des plans de gestion de crises et d'intervention d'urgence
  • OHSAS 18001 : deux sites sur trois ont la certification OHSAS
  • Gestion des risques de l'entreprise : une initiative visant à identifier et à gérer les risques internes en SS
  • Programme d'aide aux employés (PAE) : une initiative gérée par les RH qui fournit un soutien professionnel pour la santé et le bien-être des employés d’IMG et de leur famille, comme des conseils psychologiques, nutritionnels et financiers
103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

La conformité aux objectifs de SS de l’entreprise est mesurée à l’aide d’indicateurs de performance clés (IPC), comprenant les indicateurs de prévention et de résultats, qui sont étudiés en collaboration avec les directeurs généraux et le chef de l’exploitation sur une base mensuelle afin de mettre en application les leçons tirées et de continuellement s’améliorer. Les indicateurs de prévention nous permettent de voir comment atteindre nos objectifs, tandis que les indicateurs de résultats nous montrent les façons dont nos systèmes étaient défaillants et les manières de nous améliorer.

En 2017, le cadre conceptuel en santé et sécurité a été créé, et il sera mis en œuvre au cours des prochaines années.

403-1 Représentation des travailleurs dans des comités de santé et sécurité officiels impliquant à la fois les travailleurs et la direction DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le niveau auquel chaque comité de santé et sécurité officiel impliquant à la fois les travailleurs et la direction exerce ses activités habituelles au sein de l’organisation Il existe des comités de sécurité dans le Service d’exploitation minière pour surveiller les questions et les difficultés en SS et fournir des conseils. Aucun comité de SS officiel à l’échelle du site. Ce n’est pas une exigence légale. La participation des travailleurs est stimulée par des réunions. 50 % travailleurs, 50 % employeur Nous avons un comité de santé et sécurité composé de 5 travailleurs et de 5 membres de la direction. Le comité se réunit une fois par mois. Il y a un comité de santé et sécurité officiel au siège social composé de 8 membres. Mali : Non disponible
Sénégal : Non disponible
Colombie : En vertu des lois sur le travail, IMG Columbia doit avoir un comité de santé et sécurité; des réunions ont lieu tous les trois mois. Le comité de santé et sécurité est composé de deux représentants des employés et d’un représentant de l’employeur, conformément à la loi locale.
Ontario : Bureau local
Pérou : main-d’œuvre et administration
Québec : Aucun comité
Suriname : Non disponible
Burkina Faso : Non disponible
b. Le pourcentage de travailleurs dont le travail ou le lieu de travail est régi par l’organisation, qui sont représentés par des comités de santé et sécurité officiels impliquant à la fois les travailleurs et la direction Environ 40 % (pour le Service de la mine) Ils le sont tous, sauf pour les projets d'investissement en capitaux et le développement des ressources. 5 travailleurs et 5 membres de la direction = 50 % 100 % Mali : Non disponible
Sénégal : Non disponible
Colombie : Les activités en Colombie comptent 10 employés, alors le comité de santé et sécurité représente tous les employés lors des réunions (100 %). Les représentants des employés ont été élus par les employés. 100 %
Pérou : 50 %
Québec : Non disponible
Suriname : Non disponible
Burkina Faso : Non disponible
403-2 Types d’accidents du travail et taux d’accidents du travail, de maladies professionnelles, de journées perdues, d’absentéisme et nombre de décès liés au travail DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Les types d’accidents du travail, le taux d’accidents du travail (TAT), le taux de maladies professionnelles (TMP), le taux de journées de travail perdues (TJP), le taux d’absentéisme (TA) et les décès liés au travail pour tous les employés :
i. Types d’accidents du travail Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA)
ii. Taux d’accidents du travail (TAT = fréquence des accidents du travail, par rapport à la durée de travail totale de l’ensemble des travailleurs au cours de la période de reporting) Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 1,47 (sur 200 000 heures de travail) Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 0,33 (sur 200 000 heures de travail) Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 2,68 (sur 200 000 heures de travail) Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 0,00 (sur 200 000 heures de travail) Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 0,71 (sur 200 000 heures de travail)
iii. Taux de maladies professionnelles (TMP = fréquence des maladies professionnelles par rapport au nombre total d’heures travaillées par tous les travailleurs au cours de la période de reporting) Données non suivies Données non suivies Données non suivies Données non suivies Données non suivies
iv. Taux de journées de travail perdues (TJP) – (taux de jours d'absence, restrictions et transferts [JART] = impact des maladies professionnelles et des accidents entraînant l’absence des travailleurs concernés ; il est exprimé en comparant le nombre total de journées perdues et le nombre total d’heures de travail prévues au cours de la période de reporting) Taux de jours d'absence, restrictions et transferts (JART) = 0,79 (sur 200 000 heures de travail) Taux JART : 0,13 Taux de jours d'absence, restrictions et transferts (JART) = 2,68 (sur 200 000 heures de travail) Taux de jours d'absence, restrictions et transferts (JART) = 0,00 (sur 200 000 heures de travail) Taux de jours d'absence, restrictions et transferts (JART) = 0,28 (sur 200 000 heures de travail)
v. Taux d’absentéisme (TA = total des jours d’absence ÷ total des jours de travail prévus à l'horaire pendant la période) 2,90 % Données non suivies 10,68 % (en fonction des heures travaillées) Données non suivies Données non suivies
vi. Nombre total de décès liés au travail 0 0 1 0 0
b. Les types d’accidents du travail, le taux d’accidents du travail (TAT) et les décès liés au travail pour tous les travailleurs (à l’exclusion des employés) dont le poste ou le lieu de travail sont régis par l’organisation :
i. Types d’accidents du travail Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA) Blessure nécessitant les premiers soins, blessure nécessitant des soins médicaux, blessure occasionnant des restrictions (BR) et perte de temps en raison d'accident (PTA)
ii. Taux d’accidents du travail (TAT = fréquence des accidents du travail, par rapport à la durée de travail totale de l’ensemble des travailleurs au cours de la période de reporting) Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 0,74 (sur 200 000 heures de travail) Non disponible Non disponible Taux total d'incidents enregistrables (TIE) : 0,00 (sur 200 000 heures de travail) Mali : Non disponible
Sénégal : Non disponible
Colombie : Non disponible
Brésil : Non disponible
Ontario : 2,93
Pérou : Non disponible
Québec : Non disponible
Suriname : Total d'incidents enregistrables (TIE) par 200 000 heures travaillées : 0,61
Burkina Faso : Non disponible
iii. Nombre total de décès liés au travail 0 0 1 0
c. Le système de règles utilisé pour enregistrer et communiquer les statistiques d'accident OSHA
403-3 Travailleurs chez lesquels le taux d’incidence et le risque de maladies professionnelles sont élevés DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
a. Si des travailleurs dont le poste ou le lieu de travail sont régis par l’organisation sont impliqués dans des activités liées à une incidence élevée ou un risque élevé de maladies spécifiques Oui Les postes pour lesquels le risque de maladies professionnelles est élevé sont pris en compte dans le programme d’hygiène du travail. Des mesures de contrôle des risques collectifs et individuels sont en place. Un programme de mesure des contaminants et un programme de veille biologique des travailleurs sont réalisés durant toute l’année. Oui
Si oui, fournir une brève description des activités et des risques associés Exploitation minière et entretien à la mine et à l’usine – risques : exposition à la silice, à l’arsenic, au cyanure, au stress thermique, aux vibrations, au bruit, au plomb, à l’ammoniac, aux métaux lourds Opérateur de l’incinérateur de carbone, concasseur, salle d’or, laboratoire, foreur-dynamiteur, parc à résidus. Exposition (principalement sous terre et entretien) à : silice (silicose), particules de diesel (cancer), bruit (perte de l’ouïe), stress thermique, fumées de soudure contenant des métaux lourds (cancer), vibrations (maladie de Raynaud), produits chimiques (cyanure, plomb)
403-4 Questions de santé et de sécurité faisant l’objet d’accords formalisés avec les syndicats DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
a. Si des accords formalisés (locaux ou internationaux) sur la santé et la sécurité ont été conclus avec les syndicats Oui Non, il n’y a pas d’accord formalisé, sauf pour l’application d’une exigence réglementaire sur la mise en place d’un comité mixte de santé et sécurité. Oui
b. Le cas échéant, dans quelle mesure (en pourcentage) les diverses questions de santé et de sécurité sont traitées dans ces accords :
i. L’équipement de protection individuel Oui – local Non 100 % (CSS)
ii. Les comités de santé et sécurité officiels impliquant à la fois les travailleurs et la direction Oui – local Oui, une fois par mois 100 %, une fois par mois (CSS)
iii. La participation des représentants des travailleurs aux inspections, audits et investigations des accidents relatifs à la santé et à la sécurité Oui – local Oui, dans le cadre du comité et des investigations importantes (pas formalisée) 100 % en fonction d’un calendrier
iv. La formation et l’éducation Oui – local Oui, en fonction des besoins Oui, en fonction des besoins de l’année
v. Les mécanismes de gestion des plaintes Oui – local et mondial (dénonciation) Non Participation à 100 %
vi. Le droit de refuser un travail dangereux Oui – local Élément inclus dans notre politique de santé et sécurité Participation à 100 %
vii. Les inspections périodiques Oui – local Une fois par mois dans le cadre du comité de SSEC Participation en fonction des demandes et du calendrier
Formation et éducation
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    La formation et l’éducation sont pertinentes dans les exploitations d’IAMGOLD, puisque dans une industrie technique dynamique en constante évolution, il est important pour IAMGOLD d’avoir des travailleurs qualifiés et compétents.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
Des occasions de formation et d’éducation sont offertes aux employés d’IAMGOLD.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Voir ci-dessus.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    IAMGOLD fournit des formations sur place ainsi qu’un soutien au développement de carrière par l’entremise d’apprentissages actifs, de projets spéciaux, de rotations de travail, d’affiliations professionnelles et de conférences.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

IAMGOLD s’engage à fournir à tous les employés le soutien, l’éducation et la formation nécessaires pour assurer un rendement efficace et le maintien des permis et titres professionnels requis.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives
Aucun
103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

Les évaluations annuelles du rendement sont gérées par le processus de gestion du rendement, qui comprend l’établissement des objectifs ainsi que des évaluations de mi-année et de fin d'année. Les employés et les gestionnaires fixent ensemble les objectifs individuels de rendement qui soutiennent la réalisation des priorités d’affaires. Le suivi des objectifs de rendement rend les individus responsables de leur croissance et de leur développement en tant que membres efficaces de l’équipe d’IAMGOLD. Aucun changement important n’a été apporté à ce processus en 2017.

404-1 Nombre moyen d’heures de formation par an par employé DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le nombre moyen d’heures de formation que les employés de l’organisation ont suivies au cours de la période de reporting, par :
i. genre  Hommes : Pas de suivi
Femmes : Pas de suivi
Hommes : 1,94 heure
Femmes : 1,34 heure
Hommes : 6,73 heures
Femmes : 4,81 heures
Hommes : Pas de suivi
Femmes : Pas de suivi
Hommes : Pas de suivi
Femmes : Pas de suivi
ii. catégorie professionnelle Cadre : Pas de suivi
Non-cadre : Pas de suivi
Cadre : Pas de suivi
Non-cadre : Pas de suivi
Cadre : 5,87 heures
Non-cadre : 7 heures
Cadre : Pas de suivi
Non-cadre : Pas de suivi
Cadre : Pas de suivi
Non-cadre : Pas de suivi
404-2 Programmes de mise à niveau des compétences des employés et programmes d’aide à la transition DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Type et champ d’application des programmes mis en œuvre et de l’assistance fournie pour la mise à niveau des compétences des employés :
i. Des séances de formation internes  L’entreprise offre une variété de formations en sécurité et en leadership ainsi que de formations techniques et opérationnelles. Les services d’exploitation minière, d’entretien minier et de l’usine ont une fonction de formation et fournissent des formations spécialisées pour améliorer les compétences des employés. Formations en leadership, en gestion et en TI et formations techniques et linguistiques Programmes de développement des dirigeants, coffre à outils du superviseur Oui Oui
ii. Le financement de formations externes Oui Oui Oui – atelier, séminaire, formation sur l’hydraulique pour les mécaniciens, formation de premier intervenant pour les pompiers Oui Oui
iii. Un retour au travail garanti en cas de longs congés sabbatiques

Si un employé fait une demande de congé sans solde, expliquant les raisons par écrit, sa demande sera évaluée par l’employeur. Dans la mesure où ses tâches le permettent, le congé sans solde sera accordé pour au minimum 1 jour et au maximum 3 mois.

L’employé ne recevra ni salaire ni émolument durant la période accordée de congé sans solde.

L’employeur a le droit d’approuver ou de refuser les demandes de congé sans solde.

Oui Au cas par cas Au cas par cas Non
b. Programmes d’aide à la transition fournis pour faciliter l’employabilité future et la gestion de la fin de carrière due à la retraite ou au licenciement :
i. La préparation à la retraite pour les départs en retraite volontaires Non Non Non Oui Non
ii. Le repositionnement pour les personnes souhaitant continuer à travailler Non Non Non Oui Non
iii. Les indemnités de licenciement  Oui Oui Oui Oui Oui
iv. Les services de placement Non Oui Non Oui Non
v. L’aide (telle que la formation, le conseil) à la transition vers la vie non active Non Non Non Oui Non
404-3 Pourcentage d’employés bénéficiant de revues de performance et d’évolution de carrière DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le pourcentage du nombre total d’employés par genre et par catégorie professionnelle ayant bénéficié d’une revue de performance et d’évolution de carrière au cours de la période de reporting  Hommes : 100 %
Femmes : 100 %
Cadre : 100 %
Non-cadre : 41 %
Hommes : 100 %
Femmes : 100 %
Cadre : 100 %
Non-cadre : 11 %
Hommes : 100 %
Femmes : 100 %
Cadre : 100 %
Non-cadre : 28 %
Hommes : 100 %
Femmes : 100 %
Cadre : 100 %
Non-cadre : 94 %
Hommes : 100 %
Femmes : 100 %
Cadre : 100 %
Non-cadre : 58 %
Diversité et égalité des chances
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    IAMGOLD est engagée envers la diversité et l’égalité des chances et cherche à offrir des perspectives d’emploi basées sur les compétences et l’expérience.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD est engagée envers la diversité et l’égalité des chances à toutes ses exploitations.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. L’enjeu se limite aux employés d’IAMGOLD.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Le Code de déontologie et d’éthique d’IAMGOLD exprime notre engagement envers le respect du droit de tous les employés d’obtenir un traitement équitable, l’égalité des chances et un environnement de travail exempt de toute forme de discrimination ou de harcèlement. Notre politique interne en matière de diversité codifie l’importance d’une main-d’œuvre diversifiée, où les droits et les différences des employés sont maintenus et respectés. Chez IAMGOLD, chaque employé a la responsabilité de maintenir un milieu de travail exempt de toute forme de discrimination ou de harcèlement. La politique fournit aussi des lignes directrices spécifiques soulignant l’engagement de l’entreprise à augmenter la diversité de la haute direction et du conseil d’administration.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

L’objectif de l’approche managériale est d’efficacement remplir l’engagement de l'entreprise à embaucher des employés en fonction de leur rendement et de leurs compétences.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

Norme en matière de diversité

Code de déontologie et d’éthique

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

Dans le cadre de l’engagement d’IAMGOLD envers la diversité et l’égalité des chances, nous mesurons et surveillons régulièrement l’efficacité de nos efforts pour créer et promouvoir un processus d’embauche équitable et une main-d’œuvre diversifiée. Sur une base annuelle, tous les employés sont tenus de réaliser un module de formation en ligne sur le Code de déontologie. Aucun changement important n’a été apporté à cet enjeu en 2017.

405-1 Diversité des organes de gouvernance et des employés DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le pourcentage d’individus présents dans les organes de gouvernance de l’organisation dans chacune des catégories de diversité suivantes :
i. Genre  Hommes : Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
Femmes : Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
Hommes : 91 %
Femmes : 9 %
Hommes : Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
Femmes : Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
Hommes : 80 %
Femmes : 20 %
Hommes : Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
Femmes : Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
ii. Groupe d’âge :
moins de 30 ans Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social) 3 % Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social) Non disponible Non disponible (représentation par des organes de gouvernance au siège social)
de 30 à 50 ans 72 %
plus de 50 ans 25 %
iii. le cas échéant, les autres indicateurs de diversité (tels que les minorités ou les groupes vulnérables) Non disponible
b. Le pourcentage d’employés par catégorie professionnelle dans chacune des catégories de diversité suivantes :
i. Genre  Hommes : 89 %
Femmes : 11 %
Hommes : 89 %
Femmes : 11 %
Hommes : 90 %
Femmes : 10 %
Hommes : 56 %
Femmes : 44 %
Hommes : 84 %
Femmes : 16 %
ii. Groupe d’âge :
moins de 30 ans 7 % 14 % 21 % 10% 18 %
de 30 à 50 ans 79 % 80 % 53 % 59 % 62 %
plus de 50 ans 14 % 6 % 26 % 31 % 20 %
iii. Le cas échéant, les autres indicateurs de diversité (tels que les minorités ou les groupes vulnérables) S. o.
405-2 Ratio du salaire de base et de la rémunération des femmes et des hommes DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le ratio du salaire de base et de la rémunération des femmes et des hommes pour chaque catégorie professionnelle Administratif/technicien
Femmes : Non disponible
Hommes : 104 223 $ CA
Professionnel/superviseur
Femmes : 99 065 $ CA
Hommes : 122 756 $ CA
Directeur
Femmes : 133 410 $ CA
Hommes : 147 725 $ CA
Haut dirigeant
Femmes : Non disponible
Hommes : 303 450 $ CA
Administratif/technicien
Femmes : 42 457 $ CA
Hommes : 57 462 $ CA
Professionnel/superviseur
Femmes : 57 299 $ CA
Hommes : 77 518 $ CA
Directeur
Femmes : 118 260 $ CA
Hommes : 135 701 $ CA
Haut dirigeant
Femmes : Non disponible
Hommes : 252 350 $ CA
Administratif/technicien
Femmes : 57 705 $ CA
Hommes : 71 132 $ CA
Professionnel/superviseur
Femmes : 78 406 $ CA
Hommes : 96 798 $ CA
Directeur
Femmes : 142 602 $ CA
Hommes : 140 923 $ CA
Haut dirigeant
Femmes : Non disponible
Hommes : Non disponible
Administratif/technicien
Femmes :   70 601 $ CA
Hommes :   71 829 $ CA
Professionnel/superviseur
Femmes :   93 959 $ CA
Hommes :   94 318 $ CA
Directeur
Femmes :   138 367 $ CA
Hommes :   158 470 $ CA
Haut dirigeant
Femmes :   359 966 $ CA
Hommes :   341 147 $ CA
Administratif/technicien
Femmes :   19 361 $ CA
Hommes :   33 369 $ CA
Professionnel/superviseur
Femmes :   70 589 $ CA
Hommes :   57 196 $ CA
Directeur
Femmes :   Non disponible
Hommes :   122 559 $ CA
Haut dirigeant
Femmes :   224 143 $ CA
Hommes :   260 059 $ CA
b. La définition utilisée pour les « principaux sites d’activité » Sites d’exploitation et siège social
Lutte contre la discrimination
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    Tous les employés, entrepreneurs et représentants ont le droit de travailler dans un environnement sans discrimination, harcèlement ni violence et où chacun est traité avec respect et dignité.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD s'efforce de faire en sorte que les employés, entrepreneurs et représentants d’IAMGOLD Corporation soient tenus de respecter les exigences minimales pour éviter et lutter contre le harcèlement, la discrimination et la violence en milieu de travail. La norme en matière de discrimination, de harcèlement et de violence au travail s'applique à tous les employés, entrepreneurs et représentants dans le monde, y compris les coentreprises, et à toutes les activités se déroulant sur les lieux où IAMGOLD exerce des activités ou lors de la participation à des activités de la Société ou des événements sociaux.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. La norme en matière de discrimination, de harcèlement et de violence au travail s'applique à tous les employés, entrepreneurs et représentants dans le monde, y compris les coentreprises, et à toutes les activités se déroulant sur la propriété d'IAMGOLD ou lors de la participation à des activités de la Société ou événements sociaux.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Tout employé, entrepreneur ou représentant dont le comportement est discriminatoire, harcelant ou violent s'expose à des mesures disciplinaires incluant, sans s'y limiter, le congédiement pour motif valable et des poursuites en justice. La discrimination en milieu de travail signifie toute action, politique ou différence de traitement (qu'il soit voulu ou non) ayant une incidence néfaste sur une personne en fonction de la race, l’origine ancestrale, le lieu d'origine, la couleur, l'origine ethnique, la citoyenneté, les croyances (religion), le sexe (y compris l'allaitement naturel et la grossesse), l'orientation sexuelle, l'identité sexuelle, l'expression sexuelle, l'âge, la situation familiale, un handicap, le casier judiciaire, l'association ou relation avec une personne concernée par un des motifs ci-dessus ou toute autre considération non fondée.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

IAMGOLD ne tolère aucune forme de discrimination, de harcèlement ou de violence.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

Norme en matière de discrimination, de harcèlement et de violence au travail

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

Il existe un programme sur la violence au travail qui accompagne cette norme. Il comprend des mesures et des procédures pour protéger les travailleurs de la violence en milieu de travail, un moyen d’obtenir une aide immédiate ainsi qu'un processus permettant aux travailleurs de signaler des incidents ou d’exprimer des préoccupations.

En tant qu’employeur, l’entreprise veille à ce que cette norme et le programme à l’appui soient mis en œuvre et maintenus. Tous les travailleurs et superviseurs recevront des informations et des instructions sur le contenu de la norme et du programme.

Les superviseurs sont tenus de respecter cette norme et le programme à l’appui. Les superviseurs ont la responsabilité de s’assurer que les normes et les procédures sont suivies par les travailleurs et que les travailleurs ont l’information dont ils ont besoin pour se protéger. Chaque travailleur doit se conformer à cette norme et au programme à l’appui. Tous les travailleurs sont encouragés à exprimer leurs préoccupations concernant la violence en milieu de travail et à signaler tout incident violent ou toute menace de violence.

Aucun changement important n’a été apporté à ce programme en 2017.

406-1 Cas de discrimination et mesures correctives prises DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
Le nombre total de cas de discrimination au cours de la période de reporting (motivés par l’origine ethnique, la couleur de peau, le genre, la religion, les opinions politiques, la nationalité ou l’origine sociale, d’après la définition de l’OIT, ou d’autres formes de discriminations pertinentes impliquant des parties prenantes internes et/ou externes dans le cadre de ses activités au cours de la période de reporting) 0 0 0 0 Non disponible
b. Le statut des cas et les mesures prises concernant :
i. Les cas examinés par l’organisation 0 0 0 0 0
ii. Les plans de compensation mis en œuvre 0 0 0 0 0
iii. Les plans de compensation ayant été mis en œuvre, dont les résultats sont examinés au cours des procédures d’étude de gestion internes de routine 0 0 0 0 0
iv. Les cas ne faisant plus l’objet de mesures 0 0 0 0 0
Pratiques de sécurité
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    IAMGOLD emploie un personnel de sécurité formé lorsque c’est nécessaire, puisque la sécurité et la sûreté ont une importance primordiale pour l’entreprise.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
Tous les employés et entrepreneurs en sécurité sont tenus de respecter les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH).
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Tous les employés et entrepreneurs en sécurité sont tenus de respecter les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH).
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Le personnel de sécurité d’IAMGOLD, y compris les entrepreneurs, reçoit une formation alignée sur les politiques et procédures d’IAMGOLD en matière de droits de la personne. La formation intègre les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH).
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

Il est impératif que le personnel de sécurité d’IAMGOLD, y compris les entrepreneurs, respecte les PVSDH et agisse de façon éthique.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

Politique en matière de droits de la personne

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

La norme en matière de sûreté d’entreprise s’assure qu’un audit annuel est effectué pour traiter les risques majeurs de sûreté. Ces audits veillent à ce que nos procédures de sûreté soient conformes à la stratégie et aux normes de l’entreprise ainsi qu’à la législation et aux réglementations.

IAMGOLD effectue aussi une inspection annuelle des registres de formation des fournisseurs privés de services de sécurité pour assurer leur conformité à la formation sur les PVSDH ainsi qu’aux formations de mise à jour. La formation sur les PVSDH est fournie par un tiers à des membres clés de la direction et aux surintendants.

Aucun changement important n’a eu lieu en 2017.

410-1 Formation du personnel de sécurité aux politiques et procédures relatives aux droits de l’homme DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le pourcentage de membres du personnel de sécurité ayant reçu une formation formelle aux politiques et procédures relatives aux droits de l’homme et leur application à la sécurité 100 % 85 % Sans objet Sans objet Afrique de l'Ouest seulement : 100 %
b. Si les exigences de formation s’appliquent aux organisations tierces qui fournissent du personnel de sécurité Oui Oui Sans objet Sans objet Afrique de l'Ouest seulement : Oui
Droits des peuples autochtones
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    Le respect des droits des peuples autochtones est fondamental pour IAMGOLD, surtout en ce qui concerne les activités qui pourraient avoir une incidence sur ces communautés.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD déploie des efforts pour que ses employés et entrepreneurs respectent les droits des peuples autochtones.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. IAMGOLD déploie des efforts pour que ses employés et entrepreneurs respectent les droits des peuples autochtones.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    La gouvernance des relations avec les communautés touchées par nos exploitations est informée par la vision Zéro Incident d’IAMGOLD et, ultimement, est supervisée par le conseil d’administration, par l’entremise du comité sur la sécurité, l’environnement et les réserves. Grâce à cette structure, la vision Zéro Incident d’IAMGOLD reçoit la direction et les ressources nécessaires. Chacun de nos sites gère son propre budget de relations et de développement communautaire. Pour ce faire, ils se fondent sur notre politique de développement durable et, plus précisément, sur notre cadre conceptuel en développement durable qui donne des lignes directrices détaillées sur les meilleures pratiques concernant la communauté et en développement communautaire.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

En ce qui concerne nos communautés hôtes, IAMGOLD a pour objectif d’aller au-delà de l’initiative Zéro Incident et de fournir des améliorations concrètes aux communautés. Nos objectifs sont de développer les capacités, favoriser la croissance économique, contribuer partout où c’est possible à la santé, l’éducation, le sport et la culture, et travailler en partenariat avec les communautés locales.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

En tant qu’entreprise, nous intégrons les lignes directrices et normes suivantes à notre approche en relations avec la communauté : la Société financière internationale (IFC), l’International Council on Mining and Metals (ICMM), le programme Vers le développement minier durable (VDMD) de l’Association minière du Canada (AMC) ainsi que les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH).

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

IAMGOLD veille à ce que son équipe dévouée en relations avec la communauté entretienne un dialogue en continu avec la communauté locale pour promouvoir la confiance et la transparence. Toutes nos exploitations ont un mécanisme de plaintes en place pour assurer que les problèmes signalés sont résolus promptement. Aucun changement important n’a eu lieu en 2017.

411-1 Cas de violations des droits des peuples autochtones DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le nombre total de cas de violations identifiés des droits des peuples autochtones au cours de la période de reporting Aucun Aucun Aucun Aucun
b. Pour les incidents identifiés, le statut des cas et les mesures prises concernant :
i. les cas examinés par l’organisation S. o. S. o. S. o. S. o.
ii. les plans de compensation mis en œuvre S. o. S. o. S. o. S. o.
iii. les plans de compensation ayant été mis en œuvre, dont les résultats sont examinés au cours des procédures d’étude de gestion internes de routine S. o. S. o. S. o. S. o.
iv. les cas ne faisant plus l’objet de mesures S. o. S. o. S. o. S. o.
MM5 Nombre total d’exploitations situées dans les territoires de peuples autochtones, ou à proximité de ces derniers; nombre et pourcentage d’exploitations ou de sites à l’égard desquels il existe des ententes formelles avec les collectivités autochtones DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
Si les exploitations sont situées dans les territoires de peuples autochtones, ou à proximité de ces derniers Oui. Il y a un village à moins d’un kilomètre d’une fosse à ciel ouvert : Royal Hill. L’exploitation minière est exclusivement réalisée à l’intérieur du périmètre du site clôturé. Nous avons mené des négociations avec les propriétaires fonciers pour ouvrir une nouvelle fosse satellite dans la zone d’activités d’exploitation de nos permis. Oui
S’il existe des ententes formelles avec les collectivités autochtones Il y a un protocole en place pour gérer les activités d’exploitation minière artisanale sur la propriété. Il n’existe aucune entente formelle sur d’autres sujets. Oui, il y a des ententes formelles dans le cadre du protocole d’entente (2008 et 2012) pour la mise en œuvre et l’agrandissement des activités minières. Nous avons d’autres ententes pour développer les communes (plans communaux de développement) touchées par l’entreprise, ainsi que le conseil régional du Sahel (plan régional de développement). Non
Évaluation des droits de l’homme
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    IAMGOLD s'engage à établir une culture organisationnelle qui respecte les droits de la personne reconnus internationalement, tels qu'énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations unies, et les quatre principes et droits fondamentaux au travail consacrés dans la Déclaration de l'Organisation internationale du travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD déploie des efforts pour faire en sorte que tous ses employés et entrepreneurs respectent les principes de droits de la personne, y compris dans le cadre de la politique d’approvisionnement.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. IAMGOLD déploie des efforts pour faire en sorte que tous ses employés et entrepreneurs respectent les principes de droits de la personne, y compris dans le cadre de la politique d’approvisionnement.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    IAMGOLD a une politique de développement durable qui intègre les droits de la personne. Le cadre conceptuel en développement durable fournit des directives spécifiques pour mettre en place la politique de façon uniforme et selon les meilleures pratiques à tous les sites. Un programme de deux ans sur les droits de la personne a été lancé en 2009 avec l’aide de l’organisme sans but lucratif Business for Social Responsibility. En 2010, des programmes de formation visant à déterminer, protéger et respecter les droits de la personne ont été lancés à toutes les exploitations d’IAMGOLD sauf une.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

L’objectif de l’approche managériale est de s’assurer que les droits de la personne de toutes les parties prenantes des exploitations d’IAMGOLD sont respectés.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

Politique en matière de droits de la personne

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

IAMGOLD veille à ce que son équipe dévouée en relations avec la communauté entretienne un dialogue en continu avec la communauté locale pour promouvoir la confiance et la transparence. Toutes les exploitations ont un mécanisme de plaintes en place pour assurer que les problèmes signalés sont résolus promptement. Aucun changement important n’a eu lieu en 2017.

412-1 Opérations ayant été soumises à des contrôles du respect des droits de l’homme ou des évaluations des impacts DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
a. Le nombre total et le pourcentage d’opérations ayant été soumises à des contrôles du respect des droits de l’homme ou des évaluations de l’impact sur les droits de l’homme, par pays Aucun contrôle du respect des droits de la personne n’a été effectué à Rosebel durant l’année de déclaration. Le processus est effectué par des organismes publics. Toutefois, notons la présence de représentants des droits de la personne (associations/ONG ou services de l’État) durant les négociations de réinstallation, le comité de suivi de la réinstallation et le comité de communication de la mine Essakane. Nous avons invité le directeur régional des droits de la personne ainsi que des associations de protection des populations et des droits de la personne à visiter la mine et ses installations et à constater les réalisations sociales. Aucun contrôle du respect des droits de la personne n’a été effectué à Westwood durant l’année de déclaration.
412-2 Formation des employés sur les politiques ou procédures relatives aux droits de l’homme DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
a. Le nombre total d’heures de la période de reporting consacrées à la formation aux politiques et procédures relatives aux droits de l’homme qui sont pertinentes pour les opérations Tous les employés (70) et entrepreneurs (65) en sécurité ont reçu la formation sur les principes volontaires sur les droits de l’homme. 135 employés et entrepreneurs ont pris part à la formation, représentant un total de 130 heures. Le processus est effectué par des organismes publics. Toutefois, notons la présence de représentants des droits de la personne (associations/ONG ou services de l’État) durant les négociations de réinstallation, le comité de suivi de la réinstallation et le comité de communication de la mine Essakane. Nous avons invité le directeur régional des droits de la personne ainsi que des associations de protection des populations et des droits de la personne à visiter la mine et ses installations et à constater les réalisations sociales. Aucun
b. Le pourcentage d’employés formés au cours de la période de reporting sur les politiques et procédures relatives aux droits de l’homme qui sont pertinentes pour les opérations Au cours de la période de reporting, il y avait en moyenne 1149 employés, dont 70 ont été formés. Le pourcentage d’employés formés au cours de la période de reporting est donc de 6 %. 300 personnes formées pendant 40 heures, étalées dans le temps Aucun
412-3 Accords et contrats d’investissement importants incluant des clauses relatives aux droits de l’homme ou soumis à une vérification des antécédents en matière de respect des droits de l’homme DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
a. Le nombre total et le pourcentage d’accords et de contrats d’investissement important incluant des clauses relatives aux droits de l’homme ou soumis à une vérification des antécédents en matière de respect des droits de l’homme (qui ont permis à l’organisation de détenir des parts dans une autre entité ou de lancer un projet d’investissement de capitaux significatif au plan financier) Aucun accord d’investissement important n’a été signé durant la période de reporting. Données non suivies. Aucun
b. La définition utilisée pour « accords et contrats d’investissement importants » Un accord qui a permis à l’organisation de détenir des parts dans une autre entité ou de lancer un projet d’investissement de capitaux significatif au plan financier. Non disponible Sans objet
Communautés locales
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    Le respect des communautés locales revêt une importance fondamentale pour IAMGOLD.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD déploie des efforts pour faire en sorte que tous ses employés et entrepreneurs respectent les communautés locales et pour limiter au minimum les impacts de ses activités sur les communautés.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. IAMGOLD déploie des efforts pour faire en sorte que tous ses employés et entrepreneurs respectent les communautés locales et pour limiter au minimum les impacts de ses activités sur les communautés.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    La gouvernance des relations avec les communautés touchées par nos exploitations est guidée par la vision Zéro Incident d’IAMGOLD et, ultimement, est supervisée par le conseil d’administration, par l’entremise du comité sur la sécurité, l’environnement et les réserves. Grâce à cette structure, la vision Zéro Incident d’IAMGOLD reçoit la direction et les ressources nécessaires. Chacun de nos sites gère son propre budget de relations et de développement communautaire. Pour ce faire, ils se fondent sur notre politique de développement durable et, plus précisément, sur notre cadre conceptuel en développement durable qui donne des lignes directrices détaillées sur les meilleures pratiques concernant la communauté et en développement communautaire.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

En ce qui concerne nos communautés hôtes, IAMGOLD a pour objectif d’aller au-delà de l’initiative Zéro Incident et de fournir des améliorations concrètes aux communautés. Nos objectifs sont de développer les capacités, favoriser la croissance économique, contribuer partout où c’est possible à la santé, l’éducation, le sport et la culture, et travailler en partenariat avec les communautés locales.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

En tant qu’entreprise, nous intégrons les lignes directrices et normes suivantes à notre approche en relations avec la communauté : norme de la Société financière internationale (IFC), l’International Council on Mining and Metals (ICMM), le programme Vers le développement minier durable (VDMD) de l’Association minière du Canada (AMC) ainsi que les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH).

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

IAMGOLD veille à ce que son équipe dévouée en relations avec la communauté entretienne un dialogue en continu avec la communauté locale pour promouvoir la confiance et la transparence. Toutes nos exploitations ont un mécanisme de plaintes en place pour assurer que les problèmes signalés sont résolus promptement. Aucun changement important n’a eu lieu en 2017.

413-1 Activités impliquant la communauté locale, évaluation des impacts et programmes de développement DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Le pourcentage d’opérations avec mise en œuvre de l’implication de la communauté locale, des évaluations des impacts et/ou de programmes de développement, notamment l’utilisation :
i. D’évaluations des impacts sociaux, comprenant des évaluations de l’impact de genre, d’après des processus participatifs Oui. Des évaluations des impacts ont été réalisées en 2012 et revues en 2004. En 2014, une étude de perception a été effectuée. Il y a actuellement une évaluation des besoins en cours pour saisir les changements et simplifier les stratégies d’engagement. Voir l’étude de la Direction générale de l'économie et de la planification (DREP) sur l’amélioration des conditions de vie, les études socioéconomiques spécifiques (PAR 2, PAR 1), l’étude d’INSUCO. Aucune Mali : non disponible
Sénégal : non disponible
Colombie : Quatre rencontres communautaires avec des gens d’El Zancudo et de Sitio Viejo ont eu lieu; au total, 180 personnes ont participé.
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : non disponible
Québec : non disponible
Suriname : processus d’EIES en cours pour Saramacca
Burkina Faso : non disponible
ii. Des évaluations et de la surveillance constante des impacts environnementaux Rosebel a effectué une évaluation des impacts environnementaux, et il y a actuellement des programmes de surveillance environnementale de la faune sauvage, de la vie aquatique et des eaux de surface et souterraines, en fonction des résultats de cette étude.

Diverses surveillances du Bureau national des évaluations environnementales (BUNEE), audit ISO 14001

  • Mesure de vibrations dans les villages à proximité ; mesures réalisées en présence des communautés
  • Mesure du bruit
  • Comité permanent sur les polluants, et attentes des conseils villageois de développement de la commune de Falagountou
La surveillance est effectuée conformément aux réglementations fédérales et provinciales. Elle est effectuée à l’intérieur de l’échéance voulue. Mali : non disponible
Sénégal : non disponible
Colombie : Nous avons fait un suivi des conditions des eaux dans les zones d’exploration; nous avons effectué deux études à différents moments dans le but de recueillir des données sur la qualité de l’eau avant et après le début du processus de forage. Nous avons aussi effectué des travaux de réhabilitation de certaines zones près des criques en plantant des arbres, avec l’aide des communautés locales d’El Zancudo et de Sitio Viejo.
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : 100 %
Québec : non disponible
Suriname : processus d’EIES en cours pour Saramacca
Burkina Faso : non disponible
iii. De la divulgation publique des résultats des évaluations des impacts sociaux et environnementaux Oui. L’évaluation des impacts environnementaux a été réalisée en 2012 et publiée cette même année. Par l’entremise d’organisations, comme le comité de communication de la mine Essakane (CCME), le comité de Falagountou sur les polluants, le rapport du Ministère des Mines, le rapport du programme de gestion opérationnelle, sociale et environnementale Les résultats de la surveillance sont accessibles au public. Mali : non disponible
Sénégal : non disponible
Colombie : Présentation à l’autorité environnementale CORANTIOQUIA d’un rapport sur nos réalisations liées aux pratiques environnementales. Les résultats du rapport ont été présentés à la communauté locale durant nos rencontres régulières.
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : 100 %
Québec : non disponible Suriname : processus d’EIES en cours pour Saramacca
Burkina Faso : non disponible
iv. De programmes de développement des communautés locales fondés sur les besoins des communautés locales Oui. Programme de développement communautaire ajusté en fonction de l’étude récente sur la perception des communautés et de l’évaluation en 2014. Nous effectuons actuellement une nouvelle évaluation des besoins. Oui, par l’entremise des plans communaux de développement (PCD) et des plans régionaux de développement (PRD). En collaboration avec les populations, cette évaluation a donné lieu à l’identification et à la priorisation des besoins en investissement : éducation, santé, agriculture, environnement, infrastructures économiques, eau, développement des compétences des fournisseurs, soutien aux foyers vulnérables, assainissement, accès à l’énergie La mine Westwood prend part à la culture, aux sports, à l’éducation et à la santé des communautés locales. Mali : non disponible
Sénégal : non disponible
Colombie : non disponible
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : 100 %
Québec : non disponible
Suriname : non disponible
Burkina Faso : non disponible
v. De programmes d’implication des parties prenantes fondés sur l’identification de ces dernières Oui, l’identification des parties prenantes est effectuée régulièrement en cas de changement de la dynamique, et l’engagement est ajusté en conséquence. Le programme de renforcement des entreprises locales, le programme d'appui à l'éducation à la formation professionnelle au profit des élèves, des enseignants et des jeunes, le programme d'appui aux activités des jeunes (sports et culture), le programme d'appui aux activités des femmes (micro-crédit, sensibilisation sur les fléaux sociaux etc.), le programme d'appui aux ménages vulnérables, le programme de sécurité alimentaire, le développement des jardins maraîchers au profit des femmes, le programme de recheptelisation des ménages vulnérables, les activités génératrices au profit des femmes, le fonds Fer pour le financement des projets des jeunes et des femmes Non disponible Mali : non disponible
Sénégal : non disponible
Colombie : De nombreuses rencontres et visites guidées aux zones d’exploration et de forage avec les parties prenantes pour expliquer le processus et répondre aux questions.
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : 100 %
Québec : non disponible
Suriname : non disponible
Burkina Faso : non disponible
vi. De comités et de procédures de consultation de la communauté locale au sens large qui incluent les groupes vulnérables Oui. Nous avons des comités de consultation dans toutes les communautés d’intérêt, spécialement axés sur les jeunes (développement des compétences des jeunes) et les femmes (programmes spéciaux de formation) Comités de suivi de la réhabilitation 1 et 2, comité de communication de la mine Essakane (CCME), visite communautaire, visites de la direction, rapport de RSE, rapport au Ministère des Mines, enquêtes publiques Des rencontres périodiques sont établies pour rencontrer la communauté. Non disponible
vii. De comités d’entreprise, de comités de santé et de sécurité au travail et d’autres organes de représentation des travailleurs visant à gérer les impacts Il y a des comités de consultation représentant l’entreprise dans toutes les communautés d’intérêt. Comité sur l’environnement, la santé et la sécurité Un comité de santé et sécurité a été mis en place au site minier. Mali : non disponible
Sénégal : non disponible
Colombie : rencontres communautaires régulières et comités de santé et de sécurité au travail
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : non disponible
Québec : non disponible
Suriname : non disponible
Burkina Faso : non disponible
viii. De mécanismes officiels de gestion des plaintes de la communauté locale Oui. Nous avons un mécanisme approuvé de plaintes qui traite et gère toutes les plaintes. Oui, il y a un mécanisme de gestion des plaintes (procédures et lignes directrices liées aux plaintes). Non disponible Mali : non disponible
Sénégal : Registre de plaintes
Colombie : non disponible
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : non disponible
Québec : non disponible
Suriname : non disponible
Burkina Faso : non disponible
413-2 Activités générant des impacts négatifs substantiels, réels ou potentiels sur les communautés locales DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. Les activités générant des impacts négatifs substantiels, réels ou potentiels sur les communautés locales, notamment :
i. Le lieu géographique des sites d’activité Oui, district de Brokopondo Oui, les activités sont réalisées à l’intérieur du site. Périmètre clôturé. Aucune Mali : non disponible
Sénégal : Registre de plaintes
Colombie : non disponible
Brésil : non disponible
Ontario : non disponible
Pérou : non disponible
Québec : Chibougamau
Suriname : non disponible
Burkina Faso : non disponible
ii. Si oui, décrire les impacts négatifs potentiels et réels significatifs des activités Oui. Toutefois, tous les impacts possibles sont gérés soigneusement par un engagement préalable et/ou une évaluation scientifique, s’il y a lieu. Des plans d’évaluation et de gestion des impacts ont été élaborés et mis en œuvre pour identifier et atténuer ces impacts. Le bruit et les vibrations d’une des fosses sont clairement perceptibles dans le village le plus près. Les villageois et l’entreprise utilisent la même route d'accès, ce qui engendre des accumulations excessives de poussière. L’infrastructure de l’entreprise limite l’accès des villageois aux zones de chasse, de pêche, de coupe et d’exploitation minière artisanale en raison d’accords sur les terres.
  • Perte de terres cultivables
  • Génération de poussière, de bruit et de vibrations
  • Diminution de la ressource en eau
Sans objet Non disponible
MM6 Nombre et description de tout conflit significatif lié à l’usage du territoire ou au droit coutumier des collectivités locales ou des peuples autochtones DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Exploration
Nombre de conflits significatifs liés à l’utilisation du territoire ou de ressources des communautés locales et des peuples autochtones associées aux activités actuelles, planifiées ou proposées Au cours l’année, nous étions confrontés à l’enjeu récurrent de l’accès des exploitants miniers artisanaux aux ressources naturelles. Cet enjeu a donné lieu à un conflit de la part des exploitants miniers artisanaux à l’une de nos communautés d’intérêt, New Koffiekamp, concernant une zone à exploiter sur la concession de Rosebel. Aucune, mais le registre des conflits fait état de 40 conflits mineurs. Aucune Non disponible
Décrire la nature de ces conflits Le conflit était une revendication de membres de la communauté d’un village à proximité de la mine, sur la propriété. Détails des conflits : achats et services (13), animaux (6), impacts du sautage (5), champs, (4), exploitation minière artisanale (2), emploi (2), eau (1), puits (1), poussière (1), mais zéro plainte sur les droits coutumiers des peuples autochtones. Sans objet Non disponible
Statut des conflits liés à l'utilisation du sol, aux droits coutumiers des communautés locales et aux peuples indigènes Le conflit a été réglé par un protocole de partenariat avec toutes les parties prenantes pertinentes, notamment les dirigeants du village, le gouvernement du Suriname, les exploitants miniers artisanaux et les organismes d’application de la loi. Tous les conflits ont été traités et fermés, sauf ceux liés aux impacts du sautage, pour lesquels un comité spécial a été mis sur pied en collaboration avec les communautés afin de trouver la meilleure solution. Sans objet Non disponible
Définition d’un conflit important Nous classons les conflits sur une échelle de 1 à 5, et les conflits de niveau 4 ou 5 sont considérés comme des conflits « importants ». Un conflit de niveau 4 serait un conflit qui occasionnerait des manifestations, des arrestations ou des allégations de violation des droits de la personne, tandis qu'un conflit de niveau 5 donnerait lieu à une audience devant un tribunal international ou de très importantes manifestations causant des blessures graves ou la mort.
MM7 Mesures dans lesquelles des mécanismes de plaintes ont été utilisés afin de résoudre les contestations liées à l’usage du territoire ou au droit coutumier des collectivités locales ou des peuples autochtones DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Exploration
Quelles mesures ont été prises pour résoudre les conflits liés à l'utilisation du sol, aux droits coutumiers des communautés locales et aux peuples indigènes ? Il n’avait aucun conflit durant l’année lié à l’utilisation du sol. Recensement des biens par un organisme indépendant, mise en place d'un comité de négociation aboutissant à des ententes de compensations autour de : remplacements des champs, compensation financière, mise en œuvre d'un programme de restauration des moyens de subsistance (labour, fourniture d'engrais et de semences, accompagnement technique). Il n’avait aucun conflit durant l’année lié à l’utilisation du sol. Non disponible
Les procédures de plaintes ont-elles été utilisées ? Sans objet Oui, la procédure des plaintes a été utilisée. Réception de la plainte (téléphone, rencontre, lettre, etc.), information au plaignant que la plainte sera analysée, analyse de la plainte, proposition de solution, validation de la solution, mise en œuvre de la solution, acceptation des solutions mises en œuvre, clôture de la plainte Sans objet Non disponible
Quel était le résultat des procédures utilisées ? Sans objet Toutes les plaintes enregistrées ont été traitées et majoritairement fermées. Les plaintes non résolues sont essentiellement liée aux impacts du sautage pour lesquels un comité spécial a été mis en place avec les communautés afin de trouver la meilleure solution. Il y a aussi quelques plaintes liées aux champs dont la résolution est en cours. Sans objet Non disponible
Exploitation minière artisanale
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    L’exploitation minière artisanale peut être difficile à éviter dans des zones où la réglementation publique à cet effet est minimale ou inexistante. IAMGOLD reconnaît les impacts négatifs de ces activités et déploie des efforts pour les réduire à ses sites.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
L’enjeu se limite aux endroits où nous détenons des sites en exploitation.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. L’enjeu se limite aux endroits où nous détenons des sites en exploitation.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    IAMGOLD déploie des efforts pour faire en sorte que nos exploitations coexistent harmonieusement avec les exploitants miniers artisanaux, incluant de fournir à ces derniers des formations sur les méthodes sécuritaires de manutention des produits chimiques. Nous avons un certain nombre d’accords en place avec des exploitants miniers artisanaux à l’échelle mondiale.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

L’objectif de cette approche est d’assurer que les bonnes pratiques en santé et sécurité sont respectées et que l’impact sur l’environnement est minimal.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

En tant qu’entreprise, nous intégrons les lignes directrices et normes suivantes à notre approche en relations avec la communauté : la Société financière internationale (IFC), l’International Council on Mining and Metals (ICMM), le programme Vers le développement minier durable (VDMD) de l’Association minière du Canada (AMC) ainsi que les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH).

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

IAMGOLD veille à ce que son équipe dévouée en relations avec la communauté entretienne un dialogue en continu avec la communauté locale pour promouvoir la confiance et la transparence. Toutes nos exploitations ont un mécanisme de plaintes en place pour assurer que les problèmes signalés sont résolus promptement. Aucun changement important n’a eu lieu en 2017.

MM8 Nombre (et pourcentage) de sites d’exploitation de l’entreprise sur lesquels, ou à proximité desquels, se déroulent des activités minières artisanales ou à petite échelle (ASM); risques associés à ces activités et mesures prises pour les gérer ou les atténuer. DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
Indiquer les endroits où l’exploitation minière artisanale a lieu, aux sites de l’entreprise ou à proximité, ou là où elle présente des risques pour les exploitations de l’entreprise South Royal Hill 4, parc à résidus 2, Mayo 2, à proximité de New Koffiekamp, mais à la concession 5 Nous surveillons les activités d’exploitation minière artisanale à proximité de la mine et nous offrons un soutien aux leaders et aux associations pour les sensibiliser et assurer une meilleure gestion de l’assainissement. Sans objet
Signaler le nombre de sites d’exploitation minière artisanale sur le site ou à proximité et décrire la situation Il y a 13 sites d’exploitation minière artisanale sur le site ou à proximité. Les groupes représentent environ 100 personnes. Environ 5, mais le nombre change souvent. Nous avons un plan de mesures d'urgence en place, couvrant les différents risques environnementaux ainsi que les risques en santé et sécurité. Le plan de mesures d'urgence décrit les divers risques ainsi que les mesures prises pour les gérer et les atténuer. Le plan est revu tous les deux ans.
Identifier la nature des risques (répondre oui ou non aux enjeux ci-dessous et fournir une brève description, incluant les mesures prises pour gérer et atténuer ces risques) :
i. Risques environnementaux (par exemple : pollution au mercure et au cyanure, décharge de résidus dans les réseaux hydrographiques) Risques : utilisation du mercure, gestion inappropriée des déchets dans une exploitation minière artisanale

Mesures d’atténuation : limitation de la zone et du nombre d’exploitations minières artisanales sur la propriété. Attribution de zones de stériles et de résidus spécialement désignées. Partage des connaissances avec les exploitants miniers artisanaux pour limiter et contenir leur impact
Risques : ouverture de carrière, creusage de trous profond, éboulement, pollution de l'eau et de l'air due à l'utilisation des produits chimiques tels le cyanure et le mercure

Mesures d’atténuation : information, sensibilisation par l'Association des orpailleurs appuyée financièrement par l’entreprise pour mener ces activités de prévention.
Risques : sans objet

Mesures d’atténuation : sans objet
ii. Risques et accès des équipes de sécurité Risques : Non, toutes les zones sont accessibles.

Mesures d’atténuation : sans objet
Risques : agressions physique ou verbale, risque de tomber dans un trou, difficultés d'accès, risques d'éboulement des galeries des orpailleurs

Mesures d’atténuation : information, participation des leaders communautaires, participation des orpailleurs
Risques : sans objet

Mesures d’atténuation : sans objet
iii. Risques pour la santé Risques : oui, déchets ménagers et huile

Mesures d’atténuation : allocation de zones spécialement désignées pour les déchets ménagers et l’huile
Risques : contamination par les polluants, poussière, chutes pouvant mener à la mort

Mesures d’atténuation : information, participation des leaders communautaires, participation des orpailleurs, soutien pour une sensibilisation et une meilleure prise en charge sanitaire, installation de latrines, etc.
Risques : sans objet

Mesures d’atténuation : sans objet
Si vous avez répondu « oui » à l’un des risques ci-dessus, quelles mesures ont été prises pour gérer et atténuer ces risques ? Il y a des consultations en cours sur la plateforme collaborative des multiples parties prenantes, qui comprend les exploitants miniers artisanaux, le gouvernement et la mine Rosebel. Dans ce contexte, des solutions de rechange à l’exploitation minière artisanale sont discutées. Dans les cas où l’exploitation minière artisanale est tolérée à la concession de Rosebel, des protocoles signés sont mis en œuvre afin de contrôler et d’atténuer les risques identifiés. Cette plateforme fournit aussi une occasion d’engagement constructif avec les exploitants miniers artisanaux. IAMGOLD encourage l’association des exploitants miniers artisanaux à participer à des séances de sensibilisation sur les risques liés à l’utilisation de produits chimiques, le travail des enfants et la pollution de l’eau. Sans object
Réinstallation
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.    Par la nature de l’exploitation minière, les activités de production nécessitent intrinsèquement une utilisation et une transformation du sol. IAMGOLD s'engage à réinstaller ses sites d’une façon sécuritaire et durable pour l’environnement et les communautés locales.
b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
IAMGOLD s’efforce de limiter la réinstallation de communautés dans la mesure du possible.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Voir ci-dessus.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    La norme en matière de développement durable d’IAMGOLD définit la nécessité d’un plan de fermeture dans le cadre de l’étude d’impact environnemental et social requise à chaque site. Le plan de fermeture doit décrire la stratégie proposée du site pour la transition à un état stable à la fin des activités minières commerciales, et il sera élaboré sous la direction de l’équipe de santé, sécurité et développement durable du siège social, en coordination avec la direction du site et l’équipe d’exploitation.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

L’objectif de l’approche managériale est de s’assurer que chaque site dispose d’un plan exhaustif pour la réhabilitation de la concession minière qui répond à toutes les exigences de la norme de fermeture de l’entreprise.

c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

En tant qu’entreprise, nous intégrons les lignes directrices et normes suivantes à notre approche en relations avec la communauté : norme de la Société financière internationale (IFC), l’International Council on Mining and Metals (ICMM), le programme Vers le développement minier durable (VDMD) de l’Association minière du Canada (AMC) ainsi que les principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (PVSDH). Plus précisément, notre politique de réinstallation utilise la norme de performance 5 des directives de l’IFC et dispose de lignes directrices exhaustives sur l’engagement communautaire afin d’assurer un processus participatif pour toutes les parties prenantes.

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

IAMGOLD veille à ce que son équipe dévouée en relations avec la communauté entretienne un dialogue en continu avec la communauté locale pour promouvoir la confiance et la transparence. Toutes nos exploitations ont un mécanisme de plaintes en place pour assurer que les problèmes signalés sont résolus promptement. Aucun changement important n’a eu lieu en 2017.

MM9 Sites où des réinstallations ont eu lieu, nombre de foyers réinstallés pour chaque occasion, et impacts de la réinstallation sur les moyens de subsistance DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
Y a-t-il eu des réinstallations de communautés ? Non Non Non
Pour chaque réinstallation, fournir les renseignements suivants :
i. Le nombre de foyers touchés par le programme de réinstallation.
Si le nombre n’est pas disponible, combien de personnes étaient touchées ?
Sans objet
ii. Quels processus de consultation et mesures ont été mis en place pour rétablir la communauté touchée ?
iii. Quel était le processus pour atténuer les impacts de la réinstallation ?
iv. Quels ont été les résultats concernant les moyens de subsistance, y compris l'utilisation durable du sol ?
v. Y a-t-il eu des conflits importants liés à la réinstallation et aux processus utilisés pour régler les problèmes restants ? Si oui, les décrire.
Planification de la fermeture
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.   

Un gisement économique est considéré comme n’étant pas infini, et l’exploitation active finira par se terminer. IAMGOLD s’engage envers la fermeture minière responsable.

À la fermeture, certaines composantes minières demeureront en place et pourraient transformer de façon permanente la topographie existante. Il s'agit principalement de parcs à résidus, de haldes à stériles et d’ouvrages liés aux fosses à ciel ouvert et souterraines. Les efforts de réhabilitation sont orientés vers une utilisation finale du sol adéquate, conformément aux critères de fermeture convenus, comme la stabilité physique, chimique et biologique.

b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
Le périmètre de l’enjeu comprend toutes les exploitations gérées par IAMGOLD. Il est attendu que les plans de fermeture des projets avancés d’exploration et de mise en valeur, et les sites fermés respectent ou aillent au-delà des lois et réglementations pertinentes.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Les projets en coentreprise où IAMGOLD n’est pas l’exploitant sont exclus.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Les plans de fermeture sont exigés à toutes les exploitations d’IAMGOLD. La plupart des plans de fermeture sont régulièrement mis à jour au cours de la durée de vie de la mine (DVM). Les plans de fermeture minière sont mis à jour tous les 5 ans pour les sites d'exploitation ou en fonction des règlements de la direction. La réhabilitation progressive est fortement encouragée, lorsqu’elle est possible.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale.

Le but de la gestion est de :

  • Se conformer à toutes les exigences réglementaires applicables ;
  • Se préparer adéquatement pour la transition d’exploitation à la fermeture afin d’assurer que les aspects environnementaux et sociaux sont pris en compte et qu’un financement suffisant est prévu ;
  • Mettre en place les activités de réhabilitation et surveiller leur efficacité.
c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives

IAMGOLD élabore une norme interne de fermeture décrivant en plus de détails les exigences de fermeture définies dans la norme en matière de développement durable d’IAMGOLD.

103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

"En tant que membre de l’Association minière du Canada (AMC), IAMGOLD adhère au cadre sur la fermeture de mines de VDMD.

Les plans fermeture sont en cours de mise à jour à nos sites.

MM10 Nombre et pourcentage d'exploitations ayant un plan de fermeture DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood
Plan de fermeture (oui/non, date de la dernière mise à jour, statut) Oui, 2014, mise à jour en cours Oui, 2013, mise à jour en cours Oui, 2016, actif
Pourcentage d'exploitations ayant un plan de fermeture 100 %. Les plans de fermeture minière sont régulièrement revus et mis à jour et aident à documenter les obligations liées à la mise hors service d’immobilisations (OMHSI), qui est mise à jour au moins annuellement.
Politiques publiques
103-1 Explication de l’enjeu pertinent et de son périmètre a. Une explication de la ou des raisons pour lesquelles l’enjeu est pertinent.   

Comme c’est le cas avec nos communautés hôtes, IAMGOLD déploie des efforts pour maintenir de bonnes relations par l’entremise d’un dialogue continu avec les gouvernements hôtes afin de promouvoir la confiance et la transparence.

b. Le périmètre de l’enjeu pertinent, décrivant notamment :
i. le lieu où les impacts se produisent ;
ii. la responsabilité de l’organisation en relation avec ses impacts. Par exemple, si l’organisation a été à l’origine d’impacts ou y a contribué, ou est directement liée aux impacts à travers ses relations d’affaires.
Cet enjeu se limite à nos exploitations et à nos activités.
c. Toute limitation spécifique concernant le périmètre de l’enjeu. Cet enjeu se limite à nos exploitations et à nos activités.
103-2 L’approche managériale et ses composantes  a. Une explication de la manière dont l’organisation gère l’enjeu.    Cet enjeu se limite à nos exploitations et à nos activités. Pour des questions de principe et de politique, IAMGOLD ne verse pas de contribution à des partis politiques, à des politiciens ou à des institutions affiliées.
b. Une déclaration concernant l’objectif de l’approche managériale. Aucune revue de l’approche managériale en 2017.
c. Une description des éléments suivants, si l’approche managériale inclut ce composant :
i. Politiques
ii. Engagements
iii. Objectifs et cibles
iv. Responsabilités
v. Ressources
vi. Mécanismes de gestion des plaintes
vii. Actions spécifiques, telles que les procédures, les projets, les programmes et les initiatives
IAMGOLD élabore une norme de fermeture interne qui fournit plus de détails sur les exigences de fermeture établies dans la norme en matière de développement durable d’IAMGOLD.
103-3 Évaluation de l’approche managériale Pour chaque enjeu pertinent, l’organisation doit communiquer sur les informations suivantes :
a. Une explication de la manière dont l’organisation évalue l’approche managériale, notamment :
i. les mécanismes permettant d’évaluer l’efficacité de l’approche managériale ;
ii. les résultats de l’évaluation de l’approche managériale ;
iii. tout ajustement consécutif de l’approche managériale.

En tant que membre de l’Association minière du Canada (AMC), IAMGOLD adhère au cadre VDMD sur la fermeture de mines.

Des plans de fermeture sont en cours de mise à jour à nos sites.

415-1 Contributions politiques DÉTAILS +
Éléments d’information nécessaires Rosebel Essakane Westwood Siège social Exploration
a. La valeur monétaire totale des contributions politiques financières et en nature distribuées directement et indirectement, ventilée par l’organisation par pays et destinataire/bénéficiaire 0 0 0 0 0
b. Le cas échéant, les modalités d’estimation de la valeur monétaire des contributions en nature Sans objet